Marta, participante aux cours de français FLI

Marta, jeune femme de 30 ans, a fait des études de chimiste (Bachelor) dans son pays, le Portugal.
En août 2021, elle arrive en Suisse pour rejoindre son amoureux rencontré au Portugal quatre ans auparavant. Celui-ci vit en Suisse avec sa famille depuis plus de 8 ans. Le jeune couple fait partie d’un groupe traditionnel portugais : Tuna Helvetica, groupe de musique qui a pour but de promouvoir la tradition et la culture musicale académique portugaise. Contribuer activement à diffuser la culture portugaise dans le but de la conserver est très important pour ces deux jeunes . Et c’est aussi de belles opportunités de se faire des amis.
 
Durant sa scolarité obligatoire, Marta a choisi comme deuxième et troisième langues, l’anglais et l’espagnol. Sans notion de français, il est difficile pour elle de communiquer en dehors de la communauté portugaise. Alors, conseillée par sa « belle-mère » qui a elle-même vécu une belle expérience dans ce domaine, elle s’inscrit chez Caritas Vaud pour des cours de français intensifs, niveau A1. Aujourd’hui le cours est terminé depuis plusieurs mois et Marta attend le début du deuxième. En attendant, elle se prépare activement à la maison avec une méthode autonome et en regardant beaucoup de film de Disney ; elle espère sauter le niveau A2 et passer directement au B1.
 
Elle dit combien cela a été stimulant de suivre ce cours qu’elle qualifie de dynamique et très agréable à vivre. Les diverses animations prévues pour placer les apprenants en situation du quotidien sont tellement bénéfiques. Elle a beaucoup apprécié également de côtoyer autant de personnalités différentes, de toutes nationalités : « c’était très intéressant d’entendre chacun raconter les traditions et l’histoire de son pays, leur culture. Ce cours est construit spécialement pour des adultes qui ne parlent pas du tout la même langue en dehors du français et les jeux proposés sont intelligents et stimulants. Quant à Mila, l’animatrice, elle est fantastique, très à l’écoute, très concernée par notre bien-être, jamais critique, toujours constructive. »
 
Marta dit encore que grâce à ce cours, elle ose s’adresser en français à des personnes qu’elle ne connait pas, ce qui n’était pas du tout le cas avant. La preuve est que nous avons partagé cet entretien en français. Son doctorat dans la poche et le certificat de français B1 lui ont permis de trouver un travail.