Tranches de vie

Situations présentées dans le Caritas.mag du mois d'avril 2019
 

Appel No 413
Des problèmes financiers ajoutés au chagrin d’avoir perdu son époux
Madame S. vit une situation très difficile depuis que son mari est mort subitement. Malgré le chagrin immense, elle fait tout son possible pour continuer à subvenir seule aux besoins de ses trois enfants qui sont en formation. Mais, devant faire avec sa seule petite rente de veuve, elle a accumulé des retards de loyers, impossibles à rattraper. Madame aurait besoin de 5’000 fr. pour solder cet arriéré et lui éviter d’être expulsée de son logement.

Appel No 414
Lourdement endettés pour aider leur fille
Ce couple, aujourd’hui âgé, est arrivé en Suisse alors qu’ils avaient 20 ans. Leur modeste revenu leur a demandé beaucoup de sacrifices pour élever leurs deux filles, nées ici. Malheureusement, l’aînée vient de décéder d’un cancer, elle avait 20 ans. Anéantis, et malgré leurs difficultés financières, ils viennent en aide à leur seconde fille, elle aussi accablée par des problèmes financiers. Et ils prennent du retard dans le paiement de certaines factures. Un montant de 1'014 fr. leur permettrait de souffler enfin un peu.

Appel No 415
Payer deux mois de loyer
Depuis qu’elle s’est séparée de son mari violent, Mme T. élève seule ses deux enfants de 2 et 5 ans. Cette maman courageuse travaille comme femme de ménage. Elle a perdu son emploi il y a deux mois mais en a déjà retrouvé un grâce à ses efforts. Toutefois, elle a accumulé deux mois de retard de loyer. Elle ne reçoit aucune aide officielle. Un montant de 1560 fr. permettra à cette famille monoparentale de ne pas perdre son logement. D’avance merci !

Appel No 416
Survivre en attendant la permission de rester
Mme, qui a dû fuir son pays pour sa sécurité, est arrivée en Suisse en 2012. La procédure d’asile toujours en cours la place tout d’abord dans un canton alémanique, puis dans le canton de Vaud. Mme est dès lors dans une situation très précaire car son compagnon vit dans un autre canton. Elle n’a ainsi plus aucune aide financière. Des frais médicaux inattendus menacent fortement son équilibre financier. Une aide de 1500.- fr. permettrait à Madame de pouvoir se soigner et au couple de continuer à survivre en attendant une décision définitive. 

Appel No 417
Payer les frais de lunettes pour son enfant
Etudiante et jeune maman, Madame Z. fait tout son possible pour offrir à sa fille un maximum d’opportunités, malgré un budget extrêmement réduit. La petite a de gros problèmes de vue et a besoin de lunettes. Elle est aussi très douée pour la musique et sa maman souhaiterait pouvoir l’inscrire à un cours. Un montant de 1000 fr. permettrait de prendre en charge les lunettes et les frais d’inscription au cours.